publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Vidéo : Noël Mamère discute chasse à Monplaisir
Partager : 
Imprimer

Cantonales

Vidéo : Noël Mamère discute chasse à Monplaisir

Noël Mamère était venu soutenir Étienne Tête et Patrick Odiard, candidats écologistes aux cantonales, lors d’un tractage sur le marché de la place Général André (Lyon 8ème). Là il tombe nez à nez avec Maxence Iffouzar, candidat Lyon Divers Droite, et surtout son acolyte, Antoine Aupetitallot de Chemellier, secrétaire général des jeunes indépendants et paysans. Et chasseur convaincu. S’en est suivie une discussion animée.

Noël Mamère raconte alors au jeune Aupetitallot de Chemellier comment les chasseurs l’ont empêché de tenir meeting. « Je me suis fait désarçonner de mon cheval par un écologiste », rétorque le secrétaire général des jeunes du Centre national des indépendants et paysans, un groupuscule présidé par le député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, et allié pour l’occasion du mouvement de Denis Broliquier.


Noël Mamère discute chasse avec Lyon Divers Droite
envoyé par lyon-info_fr. - Regardez les dernières vidéos d’actu.

Vidéo : Eve Renaudin

Publié le : mercredi 2 mars 2011, par Tony Truand

Réagir : 

 


5 commentaires pour cet article


  • Vidéo : Noël Mamère discute chasse à Monplaisir 3 mars 2011 à00:56, par Maxence Iffouzar

    Parti créé en 1949, le CNIP a compté parmi ses membres 2 présidents de la république : René Coty et Valéry Giscard d’Estaing (bien que celui-ci n’en fut plus membre lors de son élection) ; ainsi que trois Présidents du Conseil : Paul Reynaud, Antoine Pinay et Joseph Laniel.
    Le CNIP est aussi un parti représenté par une quinzaine de maires, dont un maire d’arrondissement parisien : François Lebel (Paris VIIIe).

    Alors je veux bien que certains médias le considèrent comme un petit parti, mais de là à nous traiter de groupuscule, ça en devient presque de la désinformation.

    N’oublions pas non plus de noter que l’accueil qui m’est réservé à moi, jeune candidat Lyon Divers Droite, novice en politique, qui est né et a grandi dans ce canton, est bizarrement mille fois plus chaleureux qu’à une personnalité nationale, ancien candidat à la présidentielle, mais présent sur le terrain quand les échéances politiques l’imposent.
    Avec, disons le franchement, pour seul objectif, des considérations plus nationales que locales, bien loin des préoccupations des habitants de ce beau XIVème canton.

    Maxence Iffouzar
    Candidat Lyon Divers Droite
    http://maxenceiffouzar.blogspot.com/

  • Vidéo : Noël Mamère discute chasse à Monplaisir 3 mars 2011 à12:02, par Camille

    Hahaha

    Une chasse à courre, non mais oui, tout à fait normal...! Le truc usuel qu’on fait tous, près des gens, ah oui !

  • @Camille

    Vous mettriez les pieds à la campagne vous apercevriez que la vénerie draîne, outre les chasseurs, des centaines de personnes : promeneurs, suiveurs à pied ou en vélo. C’est un secteur économique important qui permet d’assurer une partie de la vitalité de nos élevages équins et canins...

  • Le CNIP n’est en rien un groupuscule. Comment pouvez vous avoir autant de mépris pour un parti qui a compté deux présidents de la république, des dizaines de ministre, des centaines de parlementaires, sans compter les nombreux élus locaux ?

  • Vidéo : Noël Mamère discute chasse à Monplaisir 4 mars 2011 à15:06, par Camille

    Je suis née à la campagne, je connais des chasseurs, merci de ne pas parler de ce que vous ignorez. ;)
    Et ça, c’est vraiment un argument de taille.
    Vos propos et vos idées politiques sont axées sur votre petit plaisir, vos habitudes et sur des visions culturelles voire culturalistes. Sauf que, que vous le vouliez, que vous le reconnaissiez ou non, le monde bouge. Et que ça nous ennuie ou pas, nous ne pouvons pas continuer à vivre comme il y a 20 ans, 30 ans, 50 ans. Nos pratiques et nos façons de vivre doivent changer, nous n’avons pas le choix. D’où le fait que je trouve vos considérations sur le monde "archaïque", et même bien plus utopiste que la mienne, que je considère plus comme visionnaire, car vous pensez que le monde peut changer sans que vous en soyez touchés. Mais c’est faux, il faut vraiment s’en rendre compte.
    Oui pour les traditions, les cultures locales, mais non à un comportement figé et plus en concordance avec ce qui nous entoure. C’est à nous de nous adapter, pas à la planète.
    La chasse à courre est une tradition d’un autre temps, et malgré ce que tu dis, beaucoup plus de personnes s’y opposent car elle :
    * porte atteinte aux populations de cervidés, car la recherche du beau trophée conduit à chasser les meilleurs reproducteurs potentiels,
    * ne remplace nullement l’action des prédateurs qui eux chassent pour se nourrir et attaquent de préférence des animaux malades et déficients,
    * est particulièrement néfaste au moment du brâme,
    * perturbe gravement l’équilibre de la forêt : sonneries de trompes, allées et venues des équipages, des chiens, des véhicules ?
    * fait souffrir atrocement l’animal poursuivi. Les examens biochimiques effectués sur des échantillons de muscle et de sang de cerfs victimes sont caractéristiques d’un grand stress et de terribles souffrances,
    * méprise trop souvent les libertés individuelles quand elle se termine sur une propriété privée alors que le droit de suite n’existe plus.

    La chasse à courre n’a plus sa place dans une société moderne, elle est interdite en Allemagne, en Belgique, en Écosse et en Angleterre. Pourquoi pas en France ?

    "La chasse à courre, abandonnée depuis la Révolution et réactivée par Napoléon, qui dans le même temps rétablissait l’esclavage, consiste à poursuivre un animal à cheval jusqu’à l’épuisement pour ensuite le tuer à l’arme blanche. Frappé, battu parfois même avec des barres de fer pour lui faire plier genou, il est ensuite poignardé avec une dague ou un épieu, si les chiens ne l’ont pas déjà déchiqueté. Il s’agit d’une pratique extrêmement cruelle qui n’est justifiée que par le plaisir de ceux qui s’y livrent, et qui scandalise tous les autres. La lutte contre cette pratique n’est pas nouvelle.
    On comptait 218 équipages en 1914 en France, contre 450 aujourd’hui, un nombre bien plus important que partout ailleurs dans le monde. Il se crée une vingtaine d’équipages nouveaux chaque année. Un équipage coûte 150 000€ par an.

    D’après les veneurs, cela mobilise 17 000 chiens et 7000 chevaux, suivis par près de 100 000 suiveurs, dans 69 départements. Une vingtaine de pays seulement la pratiquent. 3800 animaux sont tués tous les ans. Mais ces chiffres sont pour le moins douteux : les veneurs s’estiment généreusement à 10 000 "boutons" et 70 000 "suiveurs", sans doute en multipliant le nombre de "clubs" par le nombre moyens de membres et en additionnant tous les visiteurs, y compris en périodes de vacances ! Ce chiffre commode leur confère une importance toute illusoire. En fait, on compte 2692 membres payants, chiffre qui peut sans doute être divisé par deux en éliminant les anciens membres, sympathisants ou membres de la famille. 100 000 suiveurs est aussi un nombre commode qui doit pouvoir être ramené à 4000 assidus. Même en évaluant les pratiquants de la chasse à courre à 6200 par commodité arithmétique, on constate que cette activité ne concerne que 0,01% de la population !"

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite