Un nouveau stade pour le LOU

La première pierre du Matmut Stadium posée

La Plaine de jeu de Vénissieux accueillera le nouveau stade de l’équipe de Rugby du LOU, après son accession en 1ère division. La nouvelle infrastructure doit être à la hauteur du prestige des futurs adversaires. Dans l’attente du Stade de Gerland, que le LOU compte récupérer après l’hypothétique départ de l’OL, la solution intermédiaire est la construction d’un stade provisoire de 8000 places.

Après 17 saisons passées en D2, le LOU retrouve enfin l’élite du rugby français. « A l’époque de notre élection, le LOU était dans une situation difficile. On a décidé de lui donner un coup de main », se souvient le président du Grand Lyon Gérard Collomb, qui applaudit le parcours des Lyonnais : « Le LOU a recruté des sportifs talentueux et cela faisait quelques années qu’on rêvait du LOU au TOP 14. »

« Accueillir le Lou sur sa commune, l’année de sa remontée en Top 14, c’est un plaisir que personne ne boudera », renchérit Michelle Picard, maire de Vénissieux. Dans le cadre du développement de sa ville, la construction du stade du LOU est une aubaine : « Pour la ville de Vénissieux, l’arrivée du LOU et la construction du stade provisoire constituent une vitrine et une valorisation indéniables de l’évolution de notre commune », se réjouit la maire. Elle assure que tout est mis en place pour le bon déroulement des matchs. Des stationnements supplémentaires sont prévus et des accords ont été passés avec le Sytral.

Cette union dans la bonne humeur fut symbolisée par la pose des trois premières pierres du Matmut Stadium le mercredi 13 juillet, par le président du Grand Lyon, la maire de Vénissieux et Yvan Patet, président de l’équipe. Le stade sera prêt pour la rentrée, automne 2011.

Publié le : mercredi 13 juillet 2011, par Mélanie Rauscher