Malgré Tony Parker et Ronny Turiaf

Le Sluc Nancy trop fort pour l’Asvel

L’Asvel s’incline a domicile face au grand Sluc Nancy 77 à 92. Tony Parker et Ronny Turiaf, pour sa grande première sous les couleurs villeurbannaises, n’auront pas suffi face au champion de France en titre, emmené par un Nicolas Batum au meilleur de sa forme.

Les deux premiers points de la rencontre sont marqués par la nouvelle recrue villeurbannaise, Ronny Turiaf. Toujours incertain pour des soucis d’assurances à quelques heures de la rencontre, le pivot martiniquais s’est finalement engagé avec les Verts moins d’une heure avant la rencontre. Un soutien dans la raquette qui fait ses preuves dès le début de cette rencontre puisque la Green Team est beaucoup moins pénalisée aux rebonds.

En petite forme, Tony Parker, lui, n’inscrit aucun panier en première période. Un manque de réussite qui révèle au grand jour la Parker-dépendance dont souffre toujours l’Asvel. Les Verts affichent alors 13 points de retard. Une situation qui semble très vite agacer, et même déstabiliser le meneur de jeu. « Je n’ai pas fait un bon match. J’ai été maladroit en loupant des tirs que je ne loupe pas d’habitude », confie l’intéressé. « L’équipe de Nancy joue depuis longtemps ensemble. De notre côté, nous avons dû encore intégrer Ronny cette semaine, notre collectif n’est pas encore assez rôdé. Cela prendra du temps, il faut être patient. Nancy a été au dessus et nous devons continuer à travailler. »

Au retour des vestiaires, l’orgueil du triple du champion NBA prend le dessus et permet à l’Asvel de revenir au score. Toutefois, la défense lorraine reste aux aguets et empêche l’Asvel de revenir à moins de cinq points.

Avec seulement 37% de réussites au tirs, les Villeurbannais n’auront pas réussi à venir à bout de l’adresse nancéienne. « On les a laissés mettre les tirs faciles », analyse le coach villeurbannais Pierre Vincent, « On leur donne 31 lancers francs, c’est énorme pour une équipe qui n’est pas forcément très agressive. Chaque fois que nous sommes revenus en seconde mi-temps, derrière, nous avons commis une erreur ou une faute. » Et de conclure : « Nous avons manqué de discipline en fin de match. » La Green Team maladroite devra se rassurer dès le week-end prochain au Havre.

Fiche du match

Asvel 77 – 92 Sluc Nancy (22-26, 16-21, 22-20, 17-25)
Asvel : Armstrong (6pts), Westermann (1pt), Parker (20pts), Thompson (7pts), Skeen (4pts), Tillie (16pts), Goss (14pts) et Turiaf (9pts).
Sluc Nancy : Akingbala (4pts), Grant (6pts), Shuler (9pts) Linehan (5pts), Samnick (25pts), Batum (21pts), Amagou (20pts) et Moerman (2pts).

Publié le : lundi 7 novembre 2011, par Laureline Coquard