Gérard Collomb visite le marché de Noël

« J’ai demandé au Père Noël un grand stade »

Gérard Collomb s’est rendu vendredi soir au marché de Noël pour saluer les commerçants de la place Carnot. Le Sénateur-Maire de Lyon a tout particulièrement apprécié « la décoration et la présentation des chalets », qui plus est « dans la neige ». Son parcours lui a offert diverses dégustations des saveurs d’hiver, un collier, le chant des Mille Colombes de Mireille Mathieu par une chorale et une entrevue avec le Père Noël.

« Cette année, chose exceptionnelle, le marché de Noël est dans la neige et ça lui donne beaucoup plus d’allure et de caractère ». Gérard Collomb vient apporter un peu de chaleur et de courage aux commerçants qui attendent sans doute le week-end avec impatience : « Samedi, il y aura du monde », assure le Maire de Lyon à un vendeur de pain d’épice venu d’Alsace. « Le redoux est prévu pour le début de semaine prochaine ». Entouré par un groupe d’une vingtaine d’élus et de journalistes, il salue une grande partie des vendeurs situés dans les 142 chalets du village. Vin chaud, rillettes d’oie, fruits confits... : le parcours comporte une dizaine d’étapes avec dégustation. Un artisan lui demande même s’il peut lui offrir un collier avec une pierre rouge « pour Madame Collomb ». Vient ensuite le tour de la poignée de main avec le père Noël : « Que lui avez-vous commandé ? », demande-t-on au maire. « Un grand stade ! », s’exclame un élu à l’arrière.

« Un grand stade pour Jean-Michel Aulas »

La visite se termine au chalet de l’équipe organisatrice de ce marché de Noël. Une chorale d’enfants y chante deux chansons en privé avant d’aller se présenter au public dehors. C’est Mille Colombes de Mireille Mathieu que choisissent les jeunes chanteurs pour conclure leur prestation. Ce que Gérard Collomb retient de cette édition 2010, c’est « la décoration et la présentation des chalets. Chacun trouvera ce qu’il aime : les alcools forts, le pain d’épice et puis des jouets pour les plus petits ». Après avoir essayé d’en savoir un peu plus sur sa demande auprès du Père Noël, il glissera « des jouets pour les enfants qui n’en ont pas » et « un grand stade pour Jean-Michel Aulas » assurant que pour lui « tout va bien ».

Publié le : samedi 4 décembre 2010, par Nicolas Borg