Kem One : mobilisation devant le tribunal de commerce

Le 9 juillet à 10h se tient au tribunal de commerce de Lyon l’audience qui décidera de l’avenir de Kem One, la société issue de la cession du pôle vinylique d’Arkema.

En cessation de paiement seulement 8 mois après sa création, Kem One emploie 1300 personnes en France, notamment à Saint-Fons. Sept repreneurs se sont manifestés au cours de la période d’observation. Le tribunal peut alors valider l’une des propositions, prolonger la période d’observation ou prononcer la liquidation de la société.

Un rassemblement est prévu à 9h devant le Nouveau palais de justice de Lyon (67 rue Servient, Lyon 3ème).

Publié le : mardi 9 juillet 2013 (rédigé le : 31 août 2020).