Place Carnot : les Roms se sont installés sous le pont Kitchener

Alors que Gérard Collomb se félicitait d’une « action décisive du maire de Lyon » et Denis Broliquier saluait « un soulagement pour les riverains », la centaine de Roms évacués lundi matin de la place Carnot (Lyon 2ème) a élu domicile non loin de là sous le pont Kitchener, rapporte le site Lyon Mag.

Les associations, qui pointent l’obligation légale de loger les demandeurs d’asile, regrettent que l’expulsion n’ait simplement « repoussé le problème ». Elles déplorent également le comportement de la police, coupable de « nombreuses agressions » à l’égard des sans-abris, selon elles. Les forces de l’ordre auraient « confisqué à deux reprises leur matériel de couchage » et « brutalisé des tentes où dormaient des enfants ». Les militants associatifs ont demandé un rendez-vous au commissariat du 2ème, afin de « demander des explications et signaler ces exactions ».

Publié le : jeudi 4 juillet 2013 (rédigé le : 13 août 2019).