Heure d’hiver : attention à la surmortalité des piétons

Il ne s’agit pas d’une blague. C’est avec le plus grand sérieux que la préfecture du Rhône met en garde contre les risques encourus par les piétons en raison... du changement d’heure.

« L’heure d’hiver accroît la période d’obscurité aux heures de pointe, heures auxquelles les usagers de la route sont les plus nombreux et les plus fatigués », écrit la préfecture dans un communiqué. « Le sur-risque lié à l’heure d’hiver fait vraisemblablement plusieurs dizaines de personnes tuées supplémentaires, essentiellement les usagers à faible visibilité nocturne. Cet effet négatif ne se réduit pas aux quelques jours suivants ce changement, mais se dissipe progressivement au cours de la période hivernale. »

En effet, le passage à l’heure d’hiver est marqué par une sur-accidentalité routière des piétons à l’aube (8h-10h) et au crépuscule (17h-19h), selon les autorités. En 2012, dans le Rhône, 44% de la mortalité piétonne (4 personnes sur 9 ) est survenue entre novembre et janvier.

Publié le : lundi 28 octobre 2013 (rédigé le : 22 septembre 2021).