Violences aux Minguettes : André Gerin dénonce les « trafiquants et intégristes »

« Des trafiquants et des petits groupes d’intégristes se servent de tous les prétextes pour attaquer systématiquement les symboles de la République, la police et les pompiers », écrit l’ancien maire de Vénissieux, André Gerin dans un communiqué après les incidents qui ont ébranlé les Minguettes dans la nuit de vendredi à samedi. Une quinzaine de voitures ont été brulées et les forces de l’ordre pris à partie après un accident de la route.

L’ex-élu répond au candidat UMP à la mairie de Vénissieux, Christophe Girard, qui avait estimé dans un autre communiqué que « les condamnations de la violence et les déclarations outrées des gens au pouvoir de notre municipalité depuis des décennies ne suffisent plus. »

Publié le : mardi 29 octobre 2013 (rédigé le : 23 janvier 2021).