Municipales : ça chauffe au PS vénissian

Le secrétaire de section du Parti socialiste à Vénissieux, Lotfi Ben Khelifa a vigoureusement réagi aux informations publiées par le Progrès. Le quotidien avait rapporté que Gérard Collomb faisait des pieds et des mains pour imposer le président du Sytral, Bernard Rivalta, comme chef de file à Vénissieux, et ceci contre l’avis de la section qui s’est prononcée majoritairement pour Lotfi Ben Khelifa lors d’un scrutin interne.

« Si Bernard Rivalta avait souhaité être en « tête de liste » pour les élections municipales de 2014, il aurait dû se présenter devant les militants de la section de Vénissieux au moment de cette élection, comme cela est stipulé dans nos statuts », peste le secrétaire de section dans un communiqué.

Il soupçonne notamment le maire de Lyon de pousser son protégé pour mieux pouvoir renoncer à une liste socialiste autonome dans ce bastion communiste. Un cadeau électoral en échange du soutien des communistes à Lyon.

Publié le : samedi 16 novembre 2013 (rédigé le : 27 novembre 2021).