GoAirport : une alternative lowcost à Rhônexpress fait polémique

Le nouveau service, dont le démarrage est annoncé pour le 1er décembre, n’a pas encore transporté son premier voyageur qu’il fait déjà l’objet d’une polémique. GoAirport se présente comme alternative bon marché au tram rouge Rhônexpress. Il propose des trajets entre le terminus du T3 à Meyzieu et le terminal 1 de l’aéroport Saint-Exupéry en minibus 8 places. Le prix de l’aller-simple est de 7,50 €, contre le double (ou 13,50 € sur Internet) pour le tram express.

L’annonce du nouveau service a provoqué une levée de bouclier au Sytral et au département du Rhône. « Disposant des caractéristiques d’une ligne régulière de transport public de voyageurs (arrêts localisés, tarifs définis, horaires arrêtés et affichés), GoAirport devrait donc disposer d’une convention avec le Département du Rhône ou le Syndicat mixte des transports du Rhône, ce qui n’est pas le cas.
Par ailleurs, pour le positionnement des arrêts, ce service doit bénéficier d’une autorisation des aéroports de Lyon de stationner sur l’aéroport (et) d’une autorisation du Sytral de stationner sur le parc relais de Meyzieu ZI, ce qui n’est pas le cas »
, écrivent-ils dans un communiqué commun, annonçant leur volonté de « saisir les services de l’État sur l’aspect réglementaire de la desserte, et vont se rapprocher des services de l’aéroport pour clarifier la question du positionnement des arrêts sur la plateforme ».

GoAirport vise 30 000 voyageurs par an selon les informations de Lyon Entreprises

Publié le : samedi 16 novembre 2013 (rédigé le : 22 septembre 2021).