Kem One : tribunal reporté, grève suspendue

Le tribunal de commerce de Lyon a décidé jeudi de reporter à mercredi prochain le choix du repreneur du groupe chimique Kem One, une décision saluée par les syndicats et la direction.

Dans un communiqué, la direction de Kem One « se réjouit de cette issue positive proche pour la continuité de l’activité de Kem One, obtenue grâce à l’implication forte de tous les acteurs concernés ».

De leur côté, les syndicats ont suspendu la grève qui paralysait l’entreprise depuis la veille. Selon la CGT, les conditions suspensives posées par les deux candidats à la reprise ont été levées et un accord trouvé sur les prix auxquels Kem One devra acheter ses matières premières. De quoi laisser entrevoir une issue positive aux difficultés que connait la société. 1300 emplois sont menacés si aucun projet de reprise n’est accepté.

Publié le : jeudi 12 décembre 2013 (rédigé le : 12 juillet 2024).