Budget municipal : dotation de l’Etat en baisse

« C’est un budget pour le moins très correct », a jugé, tout en retenue, Richard Brumm, adjoint aux finances à la Ville de Lyon. Gérard Collomb a pris un peu moins de pincettes estimant « la situation financière (de Lyon) très bonne ». Un avis effectivement partagée par l’Institut Montaigne, tout comme par l’agence de notation Standard & Poor’s qui maintient à la Ville de Lyon la note AA.

Le budget 2014 s’élève à 781 millions d’euros, dont 157 millions consacrés à l’investissement. Au total, la Ville aura investi 660 millions d’euros dans la création d’équipements au cours de la mandature qui s’achève, soit une moyenne annuelle comparable à la mandature précédente.

Par ailleurs, la Ville subit une baisse des dotations et compensations fiscales de l’Etat de 6,4 millions d’euros. Le fonds de solidarité entre villes riches et pauvres lui coûte cette année 2,8 millions d’euros, soit 1,1 millions de plus qu’en 2013. Cette contribution montera à 3,8 millions en 2015 et à 4,9 millions en 2016.

A noter que deux élues de l’opposition, en cours de migration vers la majorité, à savoir Blandine Reynaud (Nouveau Centre) et Fouzya Bouzerda (Modem) ont voté le budget.

Publié le : vendredi 20 décembre 2013 (rédigé le : 20 octobre 2020).