Chauffage au bois : comment limiter la pollution ?

Meilleure isolation de l’habitat, appareils performants et labellisés, bois sec et de bonne qualité, ramonage et entretien régulier de son appareil de chauffage, allumage du feu par le haut… les bonnes pratiques ne manquent pas pour concilier qualité de l’air et chauffage au bois.

Dans un spot, Air Rhône-Alpes, l’organisme de surveillance de la qualité de l’air dans la région, fait le tour des solutions alternatives existantes pour limiter la pollution.

En hiver, à l’échelle de la région, le chauffage individuel au bois, en particulier lorsqu’il est mal utilisé, contribue à environ 60 % des émissions de particules dans l’air. Un taux qui peut monter à plus de 70 % lors d’une journée de grand froid.

Info : http://delair.air-rhonealpes.fr

Publié le : mardi 24 décembre 2013 (rédigé le : 26 octobre 2021).