La piscine de Vénissieux victime de la Métropole ?

Vénissieux doit se doter d’une nouvelle piscine intercommunale (partagée avec Saint-Fons et Lyon), l’ancienne ayant été victime d’un incendie criminel le 28 novembre 2010. Le projet de construction a été approuvé en 2012 et les travaux sont lancés pour une livraison au premier semestre 2015.

Or, le Conseil général vient d’annuler sa subvention de 2 millions d’euros (pour un budget total de 18 850 000 euros) au motif que Vénissieux ne se trouvera alors plus sur le territoire du département du Rhône mais sur celui de la future métropole de Lyon.

L’annonce fait hurler la maire de Vénissieux, Michèle Picard qui dénonce une décision « totalement incompréhensible et inadmissible ». « Nos populations, à travers les impôts locaux, participent aux ressources financières du Conseil général, elles ont droit à cet équipement qui contribue à l’intérêt général. Il est indispensable aux scolaires, aux centres aérés, aux associations sportives, aux Lyonnais, aux Sainfoniards et aux Vénissians », écrit l’élue dans un communiqué.

Publié le : dimanche 19 janvier 2014 (rédigé le : 20 octobre 2020).