Appel de l’Abbé Pierre : Guy Fischer dénonce les aides aux entreprises

« 60 ans après rien n’est résolu », dénonce Guy Fischer dans un communiqué à l’occasion des 60 ans de l’appel de l’Abbé Pierre. 3,5 millions de personnes sont mal logées, 141 500 personnes sans domicile en 2012, soit 44% de hausse par rapport à 2001, 38 000 personnes dorment dans des chambres d’hôtel, 85 000 dans des habitations de fortune et 411 000 vivent encore chez leurs parents ou chez des proches, alors qu’elles sont en âge de disposer d’un logement, selon le récent comptage de la Fondation Abbé Pierre.

L’occasion pour le sénateur communiste de s’en prendre aux mesures adoptées par le gouvernement en faveur des entreprises : « 26 milliards d’euros de crédit d’impôt-compétitivité (CICE) et de crédit impôt recherche (CIR), 27,6 milliards
d’euros d’allégements de cotisations sociales »
, énumère l’élu. « Les grands patrons du CAC 40 ont dégagé en cumul un bénéfice de 80 milliards d’euros en 2013 contre 69 milliards en 2012, sans qu’il leur soit demandé une participation à l’effort national. » Et de conclure : « Si la crise économique ne fait que rajouter de la précarité à la précarité, d’autres qui se sont vus accorder des privilèges et peuvent dormir au chaud. »

Publié le : dimanche 2 février 2014 (rédigé le : 14 décembre 2018).