Une élue socialiste quitte Collomb à cause des « Men in Black »

Geneviève Brichet, conseillère d’arrondissement du 6ème et conseillère municipale claque avec fracas la porte de la liste du maire, où elle devait figurer en 3ème position, comme le relève Lyon Mag. Sur son blog elle s’explique de ses raisons.

L’élue dit notamment « non à l’usage sans complexe de la violence, que les petits chefs mâtinés "men in black", apparatchiks d’une campagne engagée sur un mode militaire, manient avec dextérité pour faire la pluie et le beau temps (surtout la pluie), en devançant les intentions du chef. Un objectif est fixé ? Tout leur semble permis pour y parvenir.
La méfiance, érigée au rang de postulat les conduit naturellement à utiliser les moyens les plus radicaux pour rendre impossible toute collaboration ou initiative de la part de leurs troupes : désinformation, mise à l’écart des décisions, manipulation de l’entourage, espionnage, humiliations, tentatives d’intimidation... »

Elle reproche également au maire sortant de cacher son appartenance socialiste. « Je persiste et je signe, mes convictions et mon engagement sont liés aux valeurs de la gauche et je ne le cache pas », écrit-elle, continuant toutefois à penser « que Gérard Collomb, est un bon maire, que sa mandature a répondu aux attentes des Lyonnais, que sa vision pour Lyon est excellente et que le projet de métropole dont il est le père, mérite bien qu’il fasse un 3ème mandat pour le mettre en œuvre ».

Publié le : mardi 4 février 2014 (rédigé le : 20 octobre 2020).