L’État ne veut pas lâcher les Atelières

En redressement judiciaire, l’entreprise de couture coopérative les Atelières (Villeurbanne) joue sa survie. Une réunion a eu lieu mercredi 5 mars sous l’égide du ministère du Redressement productif et du ministère délégué à l’Économie sociale et solidaire. Elle a notamment réuni des représentants de la préfecture de Rhône-Alpes, de Bpifrance et d’autres banques. Les participants se sont engagés à « analyser les difficultés industrielles et financières de l’entreprise et les moyens éventuels de pérenniser son activité », peut-on lire dans un communiqué.

Publié le : mardi 11 mars 2014 (rédigé le : 22 septembre 2021).