Vénissieux : l’UMP attaque Gabriac en justice

Selon une enquête menée par la préfecture, la liste Vénissieux fait front menée par les deux ultranationalistes Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti, compterait 19 faux candidats sur un total de 49 places. Des personnes enrôlées contre leur gré, ce que les têtes de liste réfutent.

Malgré cela, le préfet n’a pas pu interdire la liste, puisqu’il l’avait autorisée au premier tour et en raison du « nombre significatif de suffrages » obtenu (11,49%).

Christophe Girard, candidat UMP, qui dénonce « une tricherie électorale » a annoncé qu’il a saisi la justice « pour défendre le droit de tout électeur à bénéficier d’élections régulières » Le référé-liberté a été déposé mardi 25 mars auprès du tribunal administratif.

Publié le : mercredi 26 mars 2014 (rédigé le : 15 septembre 2019).