Rythmes scolaires : FO demande l’abrogation des décrets

Le syndicat Snudi-FO demande « la suspension immédiate de la réforme Peillon-Hamon », qui vise à raccourcir les journées d’école afin de mieux coller au rythme de l’enfant. Selon le syndicat, le « dispositif Peillon a fait preuve de sa nocivité là où il s’applique déjà ».

Snudi-FO dit surtout craindre « une véritable balkanisation de l’école publique », en raison de l’organisation différente de la réforme dans chaque commune, et une « mise en cause du principe de l’école gratuite ».

Publié le : lundi 2 juin 2014 (rédigé le : 8 février 2023).