Fusion des régions : « une réforme à l’emporte-pièces » pour les verts

La prochaine fusion de Rhône-Alpes avec l’Auvergne, annoncée par François Hollande, est fraîchement accueillie par le groupe Europe écologie les verts (EELV) au conseil régional.

« Le découpage territorial pose la question de comment les citoyens organisent leur vivre-ensemble. Cela ne doit pas être une réforme à la hussarde, conditionnée par des questions d’économies budgétaires », s’alarme Alexandra Cusey, co-présidente du groupe d’élus. « C’est pourquoi EELV aurait souhaité que cette réforme soit précédée d’une réelle concertation impliquant élus et citoyens », poursuit la conseillère.

« Plusieurs débats méritent d’être ouverts », ajoute l’autre co-président Jean-Charles Kohlhaas. « Ainsi, dans le sud de la Saône-et-Loire et à l’Est de la Haute-Loire, beaucoup font le constat qu’ils s’intègrent à des bassins de vie rhônalpins. Quant aux pays de Savoie et aux Alpes du Nord, doivent-ils être réunis dans un même territoire jusqu’au col du Lautaret ? »

Publié le : mardi 10 juin 2014 (rédigé le : 3 septembre 2020).