Roms : 250 personnes évacuées d’un camp

Vendredi matin, la police a évacué trois campements à Gerland, situés entre la rue de Surville et le boulevard Chambaud de la Bruyère (Lyon 7ème). Quelque 250 personnes, dont des enfants en bas âge, des femmes enceintes et des personnes âgées ou malades, ont dû quitter leurs installations de fortune, selon les associations.

Le Front de gauche dénonce dans un communiqué des expulsions « indignes de la République française des droits de l’homme et d’une Europe sociale et solidaire ». Il demande leur relogement « en répartissant les moyens d’un accueil digne entre les 58 communes du Grand Lyon, le Département, la Région, l’Etat et l’Union Européenne qui a dédié des fonds ».

Publié le : dimanche 13 juillet 2014 (rédigé le : 22 septembre 2021).