Greenpeace mobilise contre la pub de Shell avec Lego

Un accord publicitaire remontant aux années 70 entre les sociétés Lego et Shell n’est pas du goût de Greenpeace. Selon l’association, le pétrolier « cherche à camoufler sa responsabilité (dans le dérèglement climatique) en s’appropriant une part de l’univers magique de Lego ». Lego est en effet la 9ème marque la plus appréciée au monde. Shell l’utilise pour mettre en scène ses activités en apposant son logo sur certaines boites, comme des garages-service par exemple. Un rapport d’enquête de Greenpeace détaille les enjeux de l’accord commercial entre les deux sociétés.

Des militants lyonnais de l’association écologiste tiendront un stand d’informations autour du slogan Shell pollue l’imaginaire de nos enfants. Une pétition sera proposée aux passants. Elle a d’ores et déjà recueilli 500 000 signatures en ligne. Par ailleurs, Greenpeace a posté une vidéo qui cartonne sur internet (plus de 4,5 millions de vues) montrant un merveilleux village en Lego se faire engloutir par une nappe de pétrole.

Info : samedi 19 juillet à partir de 14h, Pont de la Guillotière, Lyon 7ème

Publié le : vendredi 18 juillet 2014 (rédigé le : 22 septembre 2021).