Gérard Collomb se pose en héritier de Jaurès

Le 25 juillet 1914, Jean Jaurès a prononcé à Lyon, à Vaise, son dernier discours sur le sol français, six jours avant son assassinat à Paris. Cent ans plus tard, Gérard Collomb a tenu à lui rendre hommage à la mairie du 9ème.

Le maire de Lyon s’est alors employé de s’inscrire dans l’héritage du député toulousain, présenté comme le tenant d’une ligne réformatrice, opposée à l’époque à celle, marxiste, de Jules Guesde.

« Alors oui, peut être le socialisme gradualiste, tel que le théorisait et tel que le pratiquait Jaurès n’a-t-il pas le romantisme de ceux qui font claquer les mots sans se soucier de ce qu’ils recouvrent, mais c’est celui qui transforme vraiment la vie quotidienne des gens »", a affirmé Gérard Collomb, concluant que « c’est ce socialisme là que nous essayons de mettre en pratique à Lyon. »

Publié le : mercredi 30 juillet 2014 (rédigé le : 26 juin 2019).