Une nouvelle pyramide de chaussures contre les mines antipersonnel

Lancée en 1995 par Handicap international, l’opération Pyramide de chaussures entend dénoncer tous les ans l’usage de mines antipersonnel. Toujours utilisées dans 70 pays du monde, elles font une victime toutes les deux heures selon l’association.

Grâce à cette mobilisation, deux traités d’interdiction ont néanmoins été obtenus : le traité d’Ottawa contre les mines antipersonnel en 1997 et celui d’Oslo contre les bombes à sous-munitions en 2008.

Info : 20 septembre de 10h à 20h, place Bellecour, Lyon 2ème, www.pyramide-de-chaussures.fr

Publié le : vendredi 19 septembre 2014 (rédigé le : 9 juillet 2024).