La Région veut centraliser l’orientation professionnelle

Vingt-deux structures différentes s’occupent de l’orientation professionnelle en Rhône-Alpes. Ce qui ne simplifie pas la vie des demandeurs d’emploi et autres jeunes diplômés. « Nos dispositifs sont nombreux, souvent juxtaposés et, parfois, peu lisibles », analyse Philippe Meirieu, vice-président délégué à la formation. « Leur cloisonnement nuit à leur efficacité. »

Pour faciliter les recherches, la Région s’apprête à mettre en place un Service public de l’orientation tout au long de la vie. Le but est de « mutualiser les informations » entre les différentes structures, selon Philippe Meirieu, afin que n’importe quel conseiller puisse délivrer une information complète au demandeur. Ce nouveau service doit être opérationnel à la prochaine rentrée.

Publié le : samedi 13 décembre 2014 (rédigé le : 15 décembre 2019).