Une page Facebook pour que Uber continue à Lyon

Jeudi le nouveau préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant UberPop à Lyon, pour « éviter les risques de trouble à l’ordre public suite à des incidents constatés entre chauffeurs de taxi et particuliers », c’est à dire des traquenards tendus par des chauffeurs de taxi.

Seulement quelques heures plus tard, une page Facebook a été mise en ligne « pour que Uber continue à Lyon ». Ses créateurs écrivent que « l’avenir est dans le collaboratif » et demandent au gouvernement de « prendre ses responsabilités ».

Par ailleurs, ils annoncent « une mobilisation massive et festive » à venir.

Info : www.facebook.com/UberLyonContinuera

Publié le : vendredi 19 juin 2015 (rédigé le : 3 août 2020).