Le jardin Rosa Mir rouvre ses portes

Après cinq ans de fermeture, le jardin aux milliers de coquillages s’est refait une beauté. Véritable curiosité, le jardin Rosa Mir a fait l’objet d’une restauration conforme à sa conception initiale et qui respecte les techniques constructives utilisées par Jules Sénis Mir, le créateur de l’ouvrage.

Le jardin, nichée dans une cour intérieure de l’immeuble du 83 Grande rue de la Croix-Rousse (Lyon 4ème), est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Publié le : mercredi 22 juin 2016 (rédigé le : 24 septembre 2018).