Anneau des sciences : annonce imminente de Kimelfeld

Le bouclage ouest du périphérique, vieux serpent de mer de la politique lyonnaise, s’apprête à écrire un nouveau chapitre de sa longue histoire, à l’approche des élections municipales de mars 2020.

On sait que Gérard Collomb est pour la construction de cette autoroute urbaine de près de 15 kilomètres et dont le coût est évalué à 4 milliards d’euros. Les Républicains, par la voix de leur tête de liste François-Noël Buffet se prononcent pour un « moratoire » et les Verts sont contre.

Reste à connaitre la position de David Kimelfeld. D’abord pour, puis hésitant, le président sortant de la Métropole penchait dernièrement pour la réalisation d’un demi bouclage entre le périphérique nord et Alaï. Interrogé en marge de la conférence de presse sur le plan climat, il a annoncé une décision dans quelques jours, en ajoutant : « Vous allez être contents ». Sans préciser s’il parlait des automobilistes ou du climat.

Publié le : vendredi 29 novembre 2019 (rédigé le : 26 octobre 2020).