publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > De nouveaux outils au département
Partager : 
Imprimer

Maltraitance des enfants

De nouveaux outils au département

"Ce sujet passionne beaucoup dans le sens des faits divers", ironise Dominique Nachury, vice-présidente du Conseil Général, chargée de l’enfance. Pourtant, la protection des mineurs est pour elle un combat de tous les jours. Combat dans lequel le département s’est vu conférer de nouveaux pouvoirs, depuis la loi sur la protection de l’enfance, votée le 5 mars 2007.

Avant cette loi, en cas de maltraitance d’un mineur, il fallait saisir la justice, à travers le procureur. Désormais, ce sont les services sociaux du département qui font le premier tri. « Nos services ont une bonne connaissance des enfants en danger et sont en mesure de mettre en place des accompagnements », explique la vice-présidente. 1206 signalements sont parvenus au département entre avril (date de la mise en place effective du dispositif) et décembre 2008. Seuls 322 étaient suffisamment graves pour être transmis au parquet, les autres étaient soit non fondés (28,4%), soit pris en charge par les différents services sociaux.

Si la situation des enfants dans le Rhône reste globalement stable, le nombre de signalements a explosé en 2009. 528 nouveaux cas pour le seul premier trimestre de cette année. Signe sans doute de l’efficacité de ce nouveau dispositif.

Quoi faire en cas de maltraitance ?

Il y a trois moyens pour contacter les services sociaux :
- un numéro vert : 119
- une adresse e-mail : enfance-endanger@rhone.fr
- les responsables sociaux des Maisons du Rhône (coordonnées ici)

Le signalement peut être anonyme si le déclarant craint des représailles.

Photo : Conseil Général

Publié le : samedi 30 mai 2009, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite