publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Société > Une mini-ferme sur la place Carnot
Partager : 
Imprimer

Agriculture

Une mini-ferme sur la place Carnot

Des vaches, moutons, chèvres et poulets envahiront la place Carnot pour la cinquième édition de la journée agricole organisée par les Jeunes agriculteurs de Rhône-Alpes. Présenté en trois pôles (produits laitiers, viande, fruits et légumes) autour d’une mini-ferme, cette journée du terroir a pour but de faire découvrir aux Lyonnais la variété des produits agricoles qu’on peut trouver dans la région.

C’est un secteur en crise qui entend redorer son blason et montrer son savoir faire aux consommateurs. « Très peu de viande consommée à Lyon vient de la région », déplore Elise Michallet, productrice à Saint Genis les Ollières. La faute au coût de main d’œuvre qui est plus élevé en France que dans les pays voisins. Et aux marges pratiquées par la grande distribution, selon les agriculteurs. « Un kilo de porc est payé en moyenne 1,40 euros au producteur, alors qu’il est vendu 11 euros en supermarché », dénonce Damien Ardiet, délégué régional des Jeunes agriculteurs. Pour informer sur les marges, la fédération a d’ailleurs lancé le site Internet Qui se gave le plus ?.

A Carnot, les Jeunes agriculteurs promettent une manifestation conviviale et festive. L’accent sera mis sur la fraîcheur. La traite des vaches, le pressage des pommes ou encore la cuisson du pain seront réalisés sur place. Au plaisir des promeneurs qui pourront boire du lait bourru et du jus de pomme frais, ou déguster du fromage blanc. « Nous allons recréer un véritable petit village, avec sa boulangerie, son boucher, sa ferme », explique Damien Ardiet. Et son resto, puisque à midi une raclette géante attend les visiteurs. A moins qu’ils n’optent pour le Mac Marcel, un sandwich au steak haché, sorte de clin d’œil à l’enseigne de fast food américaine installée non loin de là.

Un coin de l’exposition sera dédié à l’impact de l’agriculture sur le paysage. Les quelque 26 000 exploitations rhônalpines occupent 1 314 000 hectares, soit 30% du territoire. « Si à 15 minutes de Lyon, on peut se promener à la campagne c’est grâce aux agriculteurs », affirme Elise Michallet. « Ce ne sont pas les communes qui entretiennent les paysages, mais les agriculteurs. » Une profession qui est néanmoins en perte de vitesse. Environ 1000 personnes s’installent tous les ans dans une ferme de la région, alors que jusqu’à 3000 agriculteurs cessent leur activité. Ainsi, c’est aussi pour susciter des vocations que l’Isara, l’école d’ingénieurs agronomes de Lyon participe pour la première fois à la manifestation. Des étudiants seront sur place pour échanger avec les visiteurs.

Affiche : DR

Publié le : jeudi 8 avril 2010, par Michael Augustin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Maladies rares

Meyzieu : elle pleure des larmes de sang, le calvaire d'une ado

« Je ne voyais plus rien. Autour de moi, tout le monde criait ! ». Un jour d'octobre 2015, la vie d'Anissa (...)
La suite
Hommages spontanés aux victimes

Lyon en deuil

Des centaines de Lyonnais sont descendus dans la rue, pour rendre hommage aux quelque 130 morts et 350 blessés dans (...)
La suite
Des lunettes spéciales nécessaires

Éclipse solaire : attention aux yeux !

Ce vendredi 20 mars, une éclipse partielle du soleil sera visible en France. Les autorités mettent en garde contre « (...)
La suite
#noussommescharlie

Manifestation historique à Lyon pour la liberté d'expression

C'était la plus importante manifestation que Lyon n'ait jamais vue. Au moins 300 000 personnes, selon la (...)
La suite
Face à l'horreur

Charlie Hebdo : recueillement et indignation à Lyon

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mercredi soir place des Terreaux à l'appel du Club de la (...)
La suite
Fêtes

Est-ce que le Père Noël existe ?

En 1897, la petite Virginia, une New-Yorkaise de 8 ans voulait en avoir le cœur net. Alors, elle a écrit au journal (...)
La suite
Bilan 2013

Pauvreté : le Secours catholique lance un appel au président

« Les personnes faisant appel au Secours catholique du Rhône sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus (...)
La suite