17 établissement sélectionnés

Les bouchons ont leur label

Séparer le bon grain de l’ivraie, voilà le but du nouveau label Les bouchons lyonnais, créé à l’initiative de la chambre de commerce (CCI). 17 établissement lyonnais l’ont d’ores et déjà reçu.

« Quand les touristes viennent à Lyon, le premier établissement qu’ils fréquentent est un bouchon », croit savoir Christophe Marguin, président de la commission tourisme de la CCI de Lyon. Or, « nous avons des retours négatifs de clients qui ont été orientés vers des restaurants qui se revendiquaient bouchon mais ne le méritaient pas », ajoute François Gaillard, président de l’office de tourisme.

Pour être labellisés, les restaurants doivent répondre à un strict cahier des charges. 23 points sont vérifiés lors d’une visite mystère par un cabinet d’audit indépendant. Produits frais et de saison, préparés sur place, une carte faisant la place belle à la cuisine lyonnaise et aux vins de la région sont aussi indispensables que la présentation soignée du personnel (tablier obligatoire) et le respect des normes d’hygiène, de sécurité et d’incendie. « Le cadre est également important », précise Christophe Marguin.

Sur les 20 premières demandes, toutes lyonnaises, 17 ont été acceptées (voir liste ci-dessous). Les patrons des établissements retenus ont reçu un diplôme et une plaque émaillée à accrocher (photo). Deux promotions sont prévues par an. La prochaine, qui aura lieu au printemps 2013, s’ouvrira également au reste du Grand Lyon. Chaque lauréat sera visité à nouveau tous les trois à quatre ans. Si les conditions ne sont plus respectées, le label sera retiré.

La démarche se veut sélective. « Le but n’est pas d’avoir cent établissements labellisés », souligne Christophe Marguin, qui se défend de tout « copinage » dans le choix des lauréats. « Avec ce label, nous disons aux tour operators : ’vous allez pouvoir envoyer vos clients dans ces structures en toute sécurité’ », se félicite François Gaillard. Prochaine étape : une extension du label aux restaurants « qui contribuent à la promotion de la gastronomie lyonnaise » ailleurs en France et dans le monde.

Les 17 premiers lauréats :

- La tête de lard, 13 rue Désirée, Lyon 1er
- Le Sathonay, 34 rue Sergent Blandan, Lyon 1er
- Aux trois cochons, 9 rue des Marronniers, Lyon 2ème
- Bouchon comptoir Brunet, 23 rue Claudia, Lyon 2ème
- Café comptoir Abel, 25 rue Guynemer, Lyon 2ème
- Café comptoir chez Sylvie, 30 rue Tupin, Lyon 2ème
- Café du Jura, 25 rue Tupin, Lyon 2ème
- Chabert & fils, 13 rue des Marronniers, Lyon 2ème
- Le poelon d’or, 29 rue des remparts d’Ainay, Lyon 2ème
- Le saint cochon, 11 rue Laurencin, Lyon 2ème
- Le Vivarais, 1 place Gailleton, Lyon 2ème
- Les culottes longues, 42 rue Sala, Lyon 2ème
- Daniel & Denise, 156 rue de Crequi, Lyon 3ème
- Daniel & Denise, 36 rue Tramassac, Lyon 5ème
- Le Laurencin, 24 rue Saint Jean, Lyon 5ème
- Les Lyonnais, 1 rue Tramassac, Lyon 5ème
- Le café du peintre, 50 bd des Brotteaux, Lyon 6ème

Publié le : jeudi 13 décembre 2012, par Michael Augustin