Casse du siècle

Un convoyeur de fonds s’enfuit avec 11 millions d’euros

A l’heure actuelle, la police suppose que le conducteur du véhicule, qui a disparu jeudi matin en même temps que sa cargaison de 11,6 millions d’euros, est lui-même l’auteur du vol. Dans un premier temps, d’autres hypothèses avaient été émises, comme la séquestration du conducteur par des malfaiteurs ou des menaces exercées sur sa famille.

Or, Tony Musulin (photo), 39 ans est célibataire et sans enfants et vivait seul. Employé depuis une dizaine d’années chez Loomis, entreprise suédoise de transport de fonds, il avait vécu en concubinage mais était séparé de sa compagne depuis plus d’un an. De plus, il semble avoir préparé son coup de longue date. Ainsi, ses comptes en banque et son appartement ont été vidés. Même le frigo a été retrouvé vide et les draps retirés du lit. Il est parti avec ses papiers.

Tony Musulin a visiblement profité du non-respect des consignes de sécurité. Ainsi, au moment des faits, il a été seul à bord du véhicule, pendant que ses deux collègues étaient sortis pour effectuer des actes administratifs dans leur société, dans le septième arrondissement de Lyon. Ceci est apparemment contraire aux règles de sécurité qui imposent la présence d’un deuxième convoyeur pour sécuriser le véhicule. De plus, la somme très importante d’argent transportée aurait nécessité l’emploi d’un deuxième fourgon, voire d’une escorte policière.

A l’heure actuelle, rien n’indique l’existence de complices a déclaré la police, qui recherche le présumé voleur partout dans la région et dans les pays frontaliers, en estimant que « 37 ou 38 sacs d’argent ne passent pas inaperçus ».

Publié le : samedi 7 novembre 2009, par Michael Augustin