Viol en réunion : Gomis et Benalouane libres

L’attaquant lyonnais Bafétimbi Gomis, et l’ancien Stéphanois Yohan Benalouane, ont été entendus vendredi à Lyon comme témoins assistés mais n’ont pas été mis en examen dans le cadre de l’enquête pour viol en réunion.

« Cela va permettre à l’enquête de continuer sereinement et à la présomption d’innocence de M. Gomis de trouver pleinement application », s’est félicité l’avocat du Lyonnais Me Jean-Félix Luciani. « Le juge considère qu’il n’y a pas de responsabilité pénale », a ajouté Me Jean-François Barre, avocat de Yohan Benalouane.

Vendredi après-midi, le parquet avait ouvert une information judiciaire pour viol par pluralité d’auteurs, requérant le placement sous contrôle judiciaire des deux hommes.

La plaignante, une dame de 38 ans travaillant à Lyon dans l’évènementiel, avait porté plainte mercredi, affirmant que la relation sexuelle avec les deux hommes, sans violence physique, était non consentie, alors que les deux footballeurs assurent le contraire.

Publié le : vendredi 15 juin 2012 (rédigé le : 5 août 2021).