Une pétition pour la scolarisation des enfants roms

20 enfants roms, qui squattent avec leurs parents un terrain à Saint-Fons, sont scolarisés depuis le 22 novembre dernier dans une classe dédiée, installée au 2ème étage d’une école désaffectée de la ville. Selon le collectif Classes, ils sont pris en charge par des vacataires ou stagiaires bénévoles.

Le collectif, qui vient en aide aux Roms de la région, a lancé une pétition en ligne pour obtenir leur inscription dans des classes ordinaires et aux restaurants scolaires de la commune.

Interrogée par Lyon Mag, la mairie se défend en évoquant les « classes déjà surchargées », « un service de restauration saturé auquel les Sainfoniards n’ont pas tous pu avoir accès cette année », et rappelle qu’un groupe scolaire en construction doit ouvrir en septembre prochain. Elle affirme par ailleurs que « des investissements en termes de matériel et de supports pédagogiques ont été réalisés ».

Des propos confirmés par la préfecture du Rhône qui ajoute qu’« une collation est proposée (aux enfants) par les services de la ville de Saint-Fons en lien avec des associations. Pour le repas de midi, les élèves sont pris en charge par une association. »

Les élèves dont la plupart n’étaient pas scolarisés auparavant, « ont vocation à intégrer des cours ordinaires une fois la remise à niveau effectuée », précise la préfecture.

La pétition doit être remise le 18 février à la maire de Saint-Fons et à l’inspectrice académique de la circonscription.

Publié le : mardi 29 janvier 2013 (rédigé le : 5 août 2021).