La maison-mère de Renault Trucks dans le rouge

AB Volvo, propriétaire depuis 2011 de la filiale camions de Renault, plonge dans le rouge au premier trimestre de cette année. La firme scandinave a enregistré une perte nette de 35,3 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en baisse de 25% à 6,8 milliards d’euros. Sur l’ensemble de 2012, Volvo avait encore été bénéficiaire de 1,3 milliard d’euros, un résultat toutefois déjà en baisse de 38% comparé à 2011.

Renault Trucks qui emploie 2400 personnes à Saint Priest et 1300 à Vénissieux sur un total de 14 000 dans le monde, doit de plus composer avec une restructuration du groupe lui ôtant une grande partie de son autonomie. La nouvelle organisation impulsée par Göteborg passe d’une segmentation par marque à une structuration commerciale par aire géographique.

En décembre 2012, le société avait décidé la mise en place d’un chômage partiel touchant notamment Vénissieux et Saint-Priest (800 personnes pour les deux sites lyonnais).

Toutefois, le groupe de Göteborg souligne avoir regarni son carnet de commandes de janvier à mars, en hausse de 30% par rapport au trimestre précédent.

Publié le : lundi 29 avril 2013 (rédigé le : 4 août 2021).