Chômage en Rhône-Alpes : moins pire qu’ailleurs

Le taux de chômage rhônalpin progresse au quatrième trimestre 2012, pour atteindre 9,2 % de la population active, selon les chiffres publiés ce jour par l’Insée. Soit 0,4 point de plus qu’au troisième trimestre et + 0,8 point en un an. Il dépasse désormais le pic atteint pendant la crise 2008-2009 (8,9 %).

Rhône-Alpes demeure toutefois l’une des régions où le taux de chômage est le moins élevé, après l’Île-de-France, les Pays-de-la-Loire et la Bretagne (8,8 %, 9,0 % et 9,0 % respectivement).

Publié le : vendredi 7 juin 2013 (rédigé le : 1er août 2021).