Les nuages s’accumuleraient (déjà) de nouveau sur Kem One

Kem One, l’ancien pôle vinylique d’Arkema, tout juste sorti d’une procédure de redressement judiciaire, voit de nouveau son avenir s’assombrir, à l’en croire les syndicats. « L’encre sur l’engagement de reprise de Kem One n’est pas encore sèche, que notre nouveau PDG annonce que la situation qu’il a trouvée n’est pas celle qu’il attendait », écrit dans un tract la CGT qui y voit « comme un arrière-goût de déjà-vu ».

Le syndicat craint que le nouvelle direction ne rogne sur le protection sociale des salariés. « Nous ne pouvons sans cesse être la seule variable d’ajustement », s’écrie le syndicat ajoutant qu’il « semble que cette direction ne soit pas à la hauteur de la situation ».

Publié le : vendredi 21 mars 2014 (rédigé le : 13 mai 2021).