La taxe sur les HLM « c’est la solidarité à l’envers »

La Confédération syndicale des familles (CSF) avait appelé lundi après-midi à un rassemblement devant la préfecture pour protester contre un projet du gouvernement prévoyant de taxer les organismes HLM à hauteur de 2,5% du loyer. La CSF craint des coupes dans les travaux de rénovation et une baisse des construction de logements sociaux.

« On prend chez les locataires des HLM pour boucher les trous du budget de l’Etat », s’étrangle Hubert Chapus, militant de la CSF du Rhône. « Ces gens-là ne sont pas riches. C’est la solidarité à l’envers. » L’organisation craint une détérioration des immeubles par manque d’entretien et une baisse de logements sociaux construits de l’ordre de 20 000 par an. « Il en manque 1,2 millions », rappelle la Confédération.

L’association qui a rencontré lundi après-midi le chef de cabinet du préfet, prévoit de faire signer des pétitions dans les résidences.

Publié le : lundi 25 octobre 2010 (rédigé le : 1er août 2021).