ID d’Art élit ses lauréats

Le salon ID d’Art a fermé ses portes. 54 exposants sur 800 m2, repartis en 3 catégories : art, déco et mode, ont exposé leurs oeuvres de vendredi à dimanche. Cette neuvième édition venait avec son lot de nouveautés. Parmi celles-ci, un concours de création, organisé par cinq étudiantes de l’école Sup’ de Com, dans le cadre d’un projet de fin d’études. La soirée inaugurale a consacré les quatre lauréats (un par catégorie plus un "coup de coeur").

Le jury, composé d’artistes, de collectionneurs et autres professionnels de le communication, avait à choisir parmi 54 oeuvres, une proposée par chacun des exposants du salon. Le choix s’est finalement porté sur des créations assez consensuelles, comme cette sculpture de deux nounours roses qui s’enlacent ou ce petit noeud en ruban noir.

Pourtant, le salon qui renouvelle à chaque fois 70% de ses exposants pour favoriser la découverte de nouveaux talents, matériaux et procédés, réserve son lot de pépites. A l’image de Lydie Assas et ses savons en forme de friandises : gateau, tarte à la crème, nid d’abeille. "Je suis une grande gourmande", justifie Lydie ses choix. Pour cette jeune femme, à la tête de la toute jeune entreprise Comptoir des Rêves, c’est la première participation à un salon. Non loin de là, l’américano-polonaise Aleksandra Vandenhove-Broniewska expose des tableaux en papier translucide, éclairés ou non. Papier qu’elle fabrique elle-même, à partir de toutes sortes de végétaux, comme des fraises, betteraves ou encore ananas, dont on retrouve le dessin sur ses oeuvres.
Dans une autre salle, on trouve Richard Phalippon qui transforme du plexiglas en une variété infinie de lampes, parfois incrustées dans de vieux postes radio ou chauffages d’appoint. Sans oublier Janocureuil et Batrachien, deux drôles de personnages en éponge pour enfants, créés par l’entreprise croix-roussienne Pozio Petit Pois.

Depuis l’année dernière ID d’Art nous vient donc deux fois par an, avec cette édition de mai en plus de celle, traditionnelle, de novembre. Puis, à la fin de cette année, le salon s’exportera également. D’abord à Annecy, avant d’investir dans deux ans encore une autre ville, qu’il reste toutefois à définir. En attendant, ID d’Art, qui est désormais bien établi dans le paysage lyonnais, espère attirer cette fois-ci encore entre 4500 et 5500 visiteurs.

Les lauréats :
Catégorie "Art" : Aurélie Mantillet - "L’amour en rose"
Catégorie "Déco" : Stéphanie Meley - "Transplantée"
Catégorie "Mode" : Marie Bonnet-Vitoux - "Pince-moi"
Coup de Coeur : Michèle Forest - "Like a bubble in a glass of champagne"

Informations pratiques :
Vendredi 15 Mai de 13h à 19h, samedi 16 Mai de 10h à 20h, dimanche 17 Mai de 10h à 19h
Embarcadère, 13 bis Quai Rambaud, Lyon 2ème
Tarif normal : 3,5 €
Tarif réduit (- 16 ans) : 2 €
Gratuit pour les moins de 12 ans
www.id-dart.com

Prochaines manifestations : 6-8 novembre (Annecy), 27-29 novembre (Lyon)

Publié le : samedi 16 mai 2009, par Michael Augustin