Rives de Saône : Broliquier traite Collomb d’« antidémocratique »

La présentation, lundi, des Terrasses de la Presqu’île, un projet qui ne verra pas le jour avant fin 2019, est restée en travers de la gorge au maire du 2ème, Denis Broliquier.

« Ce projet n’a fait l’objet d’aucune concertation ni même d’information auprès des instances démocratiques du 2ème arrondissement. Avec les élus de l’arrondissement, nous l’avons découvert dans la presse. Quant à une concertation auprès des citoyens (conseils de quartiers, associations, riverains…), il n’en est même pas question », s’étrangle l’élu dans un communiqué. « C’est tout simplement un déni de démocratie. Voilà le modèle lyonnais que porte Monsieur Collomb : un mode de fonctionnement autoritaire et antidémocratique. »

Et le maire du 2ème de conclure : « On est également en droit de s’interroger sur l’opportunité de sortir ce projet public en pleine campagne électorale ».

Publié le : mardi 4 février 2014 (rédigé le : 23 avril 2019).