Garibaldi : faut-il fermer toutes les trémies ?

Alors que le premier tronçon requalifié de la rue Garibaldi vient d’être inauguré, des questions subsistent sur le poursuite des travaux. Elles concernent notamment la troisième trémie, sous le cours Gambetta, dont la fermeture n’est, pour l’heure, pas décidée.

« Nous fermons les deux autres, parce qu’elles empêchent les piétons de traverser », explique le maire du 3ème Thierry Philip. « Or, celle sous le cours Gambetta ne les empêche pas. »

Des propos qui font bondir les écologistes. « Il n’y aura pas d’apaisement réel, ni de ’trait d’union’ si une trémie subsiste », écrivent-ils. « Conserver cette trémie c’est rompre la ’continuité verte du parc de la Tête d’or au parc Blandan’ annoncée ! Par ailleurs, nous savons qu’une trémie engendre de la vitesse, antinomique avec l’apaisement revendiqué. »

Les Verts souhaitent d’ailleurs achever la requalification de l’ensemble de la rue Garibaldi en 2020, et non en 2025 comme ce l’est actuellement prévu.

Publié le : samedi 8 mars 2014 (rédigé le : 24 mai 2023).