Rythmes scolaires : la solution lyonnaise ne satisfait personne

Les critiques pleuvent de toutes parts depuis que la ville de Lyon a précisé sa façon d’aménager les rythmes scolaires à partir de la rentrée prochaine.

Les communistes et le Gaec - le micro-parti de l’ancien adjoint à l’éducation Yves Fournel - ont publié une longue liste de griefs. La FCPE dénonce « une réforme en trompe-l’œil, voire une contre-réforme que nous propose le maire de Lyon », selon Lyon Capitale. « Le compte n’y est pas, et la déception est immense », estime cette fédération de parents d’élève.

« La solution proposée est la pire », renchérit Philippe Meirieu, toujours sur le site de Lyon Capitale. Le pédagogue et élu écologiste n’y voit « aucun allègement des journées scolaires, contrairement aux intentions de Vincent Peillon (...) Les chronobiologistes s’inquiètent de la coupure du week-end ; et là, on décide de l’allonger encore. »

Publié le : dimanche 18 mai 2014 (rédigé le : 22 juin 2019).