publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Broliquier prépare les cantonales et vise les municipales
Partager : 
Imprimer

Les candidats de Lyon Divers Droite

Broliquier prépare les cantonales et vise les municipales

Lyon Divers Droite, issu il y a 8 mois d’une scission avec l’UMP, a présenté mardi ses candidats aux cantonales, histoire de prendre date pour... 2014. « Notre ambition est de gagner les élections municipales », avoue sans ambages son président Denis Broliquier. Les cantonales de mars prochain seront donc une manière de se mettre en ordre de bataille. « [Elles] nous ouvriront des portes pour les échéances à venir », analyse le maire du 2ème arrondissement.

« Le conseil général n’est pas mal géré mais il a besoin d’un peu de peps », juge Denis Broliquier. Pour le « faire bouger », Lyon Divers Droite joue la carte de le nouveauté. Le mouvement qui compte dans ses rangs une poignée de conseillers municipaux et communautaires, et surtout les 2 maires d’arrondissement que la droite a su conserver (2ème et 6ème arrondissements), n’existe pas pour l’instant au niveau départemental. Dépourvu de sortants, le mouvement incarne donc « le renouvellement », estime son président.

« C’est la première fois qu’un groupe indépendant présente des candidats dans l’ensemble des cantons renouvelables à Lyon », clame Denis Broliquier. Certes, mais pour l’heure, il manque encore la moitié des remplaçants. Les candidats, eux, ont entre 23 et 65 ans (42 en moyenne) et sont « très ancrés dans le terrain », selon leur chef de file. Certains sont totalement novices en politique, d’autres ont déjà quelques faits d’armes électoraux à leur actif. C’est le cas de Bénédicte Louis, qui se présente pour la seconde fois dans le 5ème arrondissement et essaie de récupérer le siège naguère occupé par Michel Havard. Jean-Pierre Neyret se présente également la deuxième fois aux cantonales après 2004. En délicatesse avec l’UMP après avoir contesté l’élection européenne de Nora Berra, comme le racontent les Potins d’Angèle, il y affrontera le sortant PRG Louis Pelaez.

C’est toutefois dans les deux cantons du 6ème arrondissement que le mouvement nourrit ses meilleurs espoirs. Il y aligne les 2 poids lourds de l’équipe qui trouveront sur leur chemin 2 vice-présidents sortants UMP. Ainsi, le maire de l’arrondissement Jean-Jacques David affrontera l’ancien garde des sceaux Dominique Perben. « C’est jouable, Perben, on ne le voit jamais », estime son adjoint à la démocratie de proximité Thierry Mouillac qui, lui, tentera de ravir le siège de Dominique Nachury. Les autres candidats devront a priori se contenter de rôles de figurant. On voit en effet mal le jeune (32 ans) agent immobilier et ex-patron de La Concorde Grégory Dayme faire le poids dans le « combat de mastodontes », dixit Denis Broliquier, qui opposera le maire du 3ème Thierry Philip au sortant Lionel Lassagne.

Denis Broliquier, lui, n’est pas candidat, le canton du 2ème n’étant pas renouvelable. « Je vais être un peu candidat dans les 8 cantons », plaisante le maire d’arrondissement. Selon lui, Lyon Divers Droite, qui n’a toujours pas d’existence légale, peut compter sur plusieurs centaines de sympathisants. Si bien qu’il affirme ne pas avoir de soucis pour financer sa campagne : « les jeunes aident sur le terrain, les anciens sortent leur chéquier. » Ainsi pense-t-il pouvoir réunir entre 7 000 et 18 000 euros par canton. Une fois élu, le mouvement entend néanmoins se ranger sagement dans la majorité départementale actuelle. « Nous savons à quel camp nous appartenons. »

IIIème canton : Candidate : Christelle Madeleine / Remplaçant : Xavier Marti (Sortant : Dominique Bolliet, PS)
Vème canton : Bénédicte Louis (Thomas Rudigoz, Modem)
VIème canton : Jean-Jacques David / Laurence Croizier (Dominique Perben, UMP)
VIIème canton : Thierry Mouillac / Hélène de Fournas (Dominique Nachury, UMP)
VIIIème canton : Grégory Dayme / Christel Duglas (Lionel Lassagne, UMP)
XIème canton : Naguin Zekkouti (Jean-Michel Daclin, PS)
XIIème canton : Jean-Pierre Neyret (Louis Pelaez, PRG)
XIVème canton : Maxence Iffouzar (Christian Coulon, PS)

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mardi 23 novembre 2010, par Tony Truand

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite