publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > François Hollande fait du social dans le 3ème
Partager : 
Imprimer

Cantonales

François Hollande fait du social dans le 3ème

C’était une après-midi à thème pour le Parti socialiste lyonnais. Le but : démontrer aux électeurs la radinerie du Conseil général de Michel Mercier envers les structures sociales de Lyon et notamment du VIIIe canton (l’ouest du 3ème arrondissement). Pour cela, les étapes du parcours de François Hollande étaient choisies avec soin : le centre social Bonnefoi et la MJC des Rancy. 2 structures abondamment subventionnées par la ville de Lyon et très peu par le département.

« Le 3ème arrondissement n’a qu’un seul centre social », déplore Thierry Philip, maire de l’arrondissement et candidat aux cantonales. « On aimerait bien en avoir 2 ou 3, l’arrondissement et grand. » François Hollande acquiesce. Visiblement briefé sur les questions à poser, il enfonce le clou à chaque visite. « Qui vous finance ? », demande-t-il à Jacques Raynaud, le directeur de la Maison pour tous. Pas de bol, Najat Belkacem, adjointe à la Ville prend la balle au vol et s’emploie à détailler la générosité de la Mairie. Celle-ci subventionne la MJC aux 2600 adhérents à hauteur de 550 000 euros. Comme ce n’était pas la réponse attendue, l’ancien secrétaire général du PS insiste : « le département n’intervient donc pas du tout ? ». Si, il verse 27 000 euros sur les 1,5 millions du budget dont dispose la MJC, lui apprend le directeur. Pour Thierry Philip, on est loin du compte. « Il devrait mettre au moins 100 000 », estime l’élu.

Même discours au centre social Bonnefoi, subventionné à hauteur de 220 000 euros par la Ville pour seulement 3000 venus du Département. Ici, il manque 42 000 euros, a calculé le maire d’arrondissement. Puis, « le Rhône est le seul département qui ne soutient pas les Missions locales. »

La visite est menée au pas de charge, car l’emploi du temps est chargé et le président du Conseil général de Corrèze n’est pas en avance. Ce n’est qu’avec 20 minutes de retard qu’il s’était extirpé de la Laguna noire qui l’avait emmené de Valence. François Hollande n’est pas un grand fan des transports en commun. « Il se déplace toujours en voiture », lâche Thierry Philip. Quitte à subir les bouchons lyonnais.

Une demi-heure plus tard, le staff commence à s’impatienter. François Hollande a rendez-vous à 16h15 avec Gérard Collomb pour une « rencontre privé ». De quoi vont-ils parler ? Il ne sait pas trop. « Des cantonales. » Et ben tiens. Mais avant, il reste encore les interviews télé. « C’est quoi ton prénom encore ? », demande-t-il à Lucie Briatte, la remplaçante de Thierry Philip. Puis, il se tourne vers les caméras : « je suis ici surtout pour soutenir Lucie et Thierry. » Il rappelle que le président sortant est aussi ministre de Nicolas Sarkozy, profite de la percée de Marine le Pen dans les sondages pour s’élever contre « la multiplication des candidatures à gauche », promet en échange des circonscriptions à ses partenaires, puis remonte dans la Laguna noire pour se rendre à l’Hôtel de ville.

Est-ce que la venue de responsables nationaux peut influencer une élection locale ? « On verra », glisse Thierry Philip. Non loin de là, devant l’école Painlevé, le poster de campagne du sortant UMP Lionel Lassagne s’affiche sur son panneau électoral. C’est le seul.

Toutes les photos sont sur www.facebook.com/lyoninfo

Photo : © Michael Augustin

Publié le : mardi 8 mars 2011, par Tony Truand

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite