publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Le trolley C1 connecté à Caluire-et-Cuire
Partager : 
Imprimer

L’extension de la ligne a été inaugurée

Le trolley C1 connecté à Caluire-et-Cuire

Désormais, le trolley s’inscrit dans le paysage de Caluire-et-Cuire. Le terminus de la ligne C1 se trouve dorénavant place Jules Ferry à Cuire, où il assure la correspondance avec la ligne C du Métro. Le Sytral promet 30 minutes de parcours entre Cuire et Part Dieu, avec une fréquence de 7 à 10 minutes et un service assuré de 5h à 0h30. « Les habitants de Caluire et du plateau de la Croix-Rousse vont se trouver à proximité des grands équipements de l’agglomération », a noté Gérard Collomb, lors de l’inauguration du prolongement de la ligne.

Le nouveau tronçon dessert Caluire-et-Cuire avec 7 arrêts supplémentaires. Le tracé traverse la ville via la rue Pasteur. D’une longueur de 4,4 km, les deux tiers du trajet s’effectuent en site propre pour garantir la fréquence et la régularité des trolleys. Situés pont Poincaré, rue Pasteur et place Foch, des systèmes de détection donneront aux bus la priorité aux feux. « L’accès à la Part Dieu et à la Cité Internationale sera plus direct », souligne Robert Thevenot, administrateur au Sytral. Le but est de décongestionner les axes de circulation importants, notamment sur le plateau de Caluire-et-Cuire et le centre rive gauche de Lyon.

Les travaux se sont échelonnés entre novembre 2009 et octobre 2010 et ont coûté 15 millions d’euros. Ils ont nécessité entre autres la démolition de la passerelle des soldats durant l’été 2009 et le réaménagement des carrefours de la rue Pasteur. 71 tilleuls argentés ont été plantés sur cette même rue.

La ligne 41 qui relie déjà la Part-Dieu à Caluire conservera son tracé jusqu’à la rentrée. Puis, elle sera modifiée dans le cadre du projet Atoubus qui réorganisera en septembre, quelque 70 de la centaine de lignes de bus du réseau TCL.

Avec Atoubus, une troisième ligne Cristalis fera également son apparition en septembre : la C2 qui reliera la Part-Dieu à Rillieux-la-Pape. « L’inauguration se fera avec 1 an de retard », maugrée Renaud Gauquelin, maire de la ville. « Nous n’avons reçu la subvention de l’État qu’au bout de 3 ans ; et seulement 50 millions d’euros au lieu des 103 millions prévus » déplore-t-il.

Photos : © Bruno Poncet et Michael Augustin

Publié le : vendredi 21 janvier 2011, par Bruno Poncet

Réagir : 

Galerie photos (4 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite