publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Les élèves du lycée Saint-Just votent le blocage
Partager : 
Imprimer

Assemblée Générale Lycée Saint-Just

Les élèves du lycée Saint-Just votent le blocage

70 lycéens se sont rassemblés lundi midi au Théâtre Gallo-Romain de Fourvière pour voter le blocage de leur établissement Saint-Just, mardi, jour de grève nationale. « Le blocus, c’est pour aller à la manifestation sans rater les cours », expliquent-ils en espérant la fermeture. Les plus motivés d’entre eux seront présents dès 7 heures du matin pour empêcher leurs camarades de rentrer.

« On ne veut pas des actions de violence ! » Quelques lycéens se sont installés devant leur camarade pour diriger l’assemblée générale qui doit décider ou non du blocage du lycée Saint-Just : « Ce matin, des jeunes de Branly ont fait des dégâts pour bloquer les établissements voisins. Ils ont renversé des poubelles devant notre entrée, cassé des vitres. On ne veut pas ça. Des manifestations qui dégénèrent comme la semaine dernière, nous décrédibilisent ». A ce moment là, les 70 élèves présents au Théâtre Gallo-Romain ne savent pas que le centre-ville de Lyon connaît les pires débordements de lycéens depuis le début des mouvements contre la réforme des retraites. « Si on ne bloque pas avec un minimum d’autorité le bahut, les cours ne seront pas suspendus et nous auront des ennuis avec nos parents, rétorque une jeune fille assise sur les gradins. Pour qu’on soit excusé de ne pas aller en cours, il faut que le lycée soit fermé et donc qu’il y ait du danger ».

Dans l’assemblée, quelques personnes pestent contre ce blocage, anticipant le résultat du vote : « Je trouve ça injuste pour ceux qui veulent aller travailler ». La réponse ne tarde pas à venir : « Cette assemblée est ouverte à tout le monde : les favorables et les défavorables à la manifestation. Nous sommes là justement pour débattre ». Une étudiante plus âgée venue soutenir ce regroupement prend la parole : « De toute façon, ce n’est pas le blocage qui importe mais votre capacité à convaincre les autres de manifester mardi pour que l’on soit le plus nombreux possible ».

Cinq contre le blocage, le reste pour.

« Qui n’est pas du tout au courant de ce qui se passe par rapport à cette réforme ? », enchaîne un jeune homme. Quelques mains se lèvent. S’en suit un débat sur le fond de la réforme des retraites. « D’une manière ou d’une autre, nous devons travailler plus longtemps puisque l’on vit plus longtemps », s’exclame quelqu’un du public. « Cette réforme va créer de la précarité chez les jeunes et chez les personnes âgées », lui fait-on savoir. Alors que quelques lycéens commencent à quitter l’hémicycle, on décide de passer au vote. Une immense majorité des élèves se lève à la question « qui est pour le blocage ? » et seules cinq à six mains viennent marquer leur désaccord. Le lycée Saint-Just, au même titre que Marcel Sembat de Vénissieux, Ampère, Bourse, Récamier, l’université de Lyon 2,... sera bloqué mardi à partir de 7 heures.

Photo : Nicolas Borg

Publié le : lundi 18 octobre 2010, par Nicolas Borg

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite