publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Présidentielle : les centristes (presque) rassemblés
Partager : 
Imprimer

Inauguration du local de campagne

Présidentielle : les centristes (presque) rassemblés

Ambiance Disney chez les centristes de Lyon. Alors que les 7 fées marraines s’étaient penchées sur le berceau de la campagne du prince François, lui offrant gloire et prospérité, voilà que la 8ème fit irruption dans l’auguste société. Mécontente de ne pas avoir été invitée, elle cria son irritation. Et il fallait toute l’autorité du roi Cyrille pour l’empêcher de lancer son charme mortel.

La scène se déroula mardi soir au local de campagne de François Bayrou, fraîchement inauguré au 32 rue Franklin, Lyon 2ème. Un local sympathique au demeurant, spacieux avec pierres et poutres apparentes, à deux pas du métro Ampère.

Réunis autour d’une table pour un point presse, des centristes de sensibilité plutôt centre-droit : le conseiller municipal Christophe Geourjon, la déléguée départementale du Modem Anne Pellet, les Vénissians Maurice Iacovella et Saliha Mertani, le maire d’Irigny Jean-Luc da Passano, mais aussi Anne-Sophie Condemine, adjointe de Gérard Collomb. Sans oublier le président de la fédération Cyrille Isaac-Sibille et quelques jeunes démocrates.

Mais pas Eric Desbos, conseiller municipal élu en 2008, comme Anne-Sophie Condemine, sur la liste du maire. Arrivé avec un quart d’heure d’avance sur le pot de l’amitié offert aux adhérents de base, il débarqua en pleine conférence de presse, qu’il feignait de découvrir, se disant « estomaqué » de ne pas avoir été convié. Il fallait alors toute la force de persuasion du président pour calmer l’impertinent.

Pour le reste, les centristes affichaient une belle unité. Ils disaient croire aux chances de leur champion, dont ils louent les qualités visionnaires. Car le président du Modem a dit dès 2007 « qu’on ne peut pas dépenser plus que ce qu’on ne gagne », a souligné Christophe Geourjon. « Malheureusement il a eu raison. » « On demande à un président de la République d’avoir une vision, de voir loin et de voir juste », a complété Jean-Luc da Passano. « Il faut avoir le cuir bien tanné pour pouvoir encaisser les coups », a ajouté le maire d’Irigny, dressant là « le portrait-robot du bon candidat ».

Après l’inauguration du quartier général lyonnais, le premier en France d’après Anne Pellet, la campagne est bel et bien lancée. Le candidat béarnais tiendra le 19 mars un meeting à Grenoble, puis viendra fin mars à Lyon pour une visite sur le terrain, avant de tenir un grand meeting dans la capitale des Gones la dernière semaine avant le premier tour, vraisemblablement le 16 avril.

« François Bayrou est crédible. Il est en tête des sondages de popularité », s’est félicité Cyrille Isaac-Sibille. « Notre objectif est de mettre François Bayrou au second tour », a-t-il précisé. Car chez les centristes on est convaincu, sondage Paris-Match à l’appui, qu’une fois passé le premier tour, leur candidat sera automatiquement élu président.

« On gagnera car on est collectif », s’est écriée Anne Pellet. Collectif, mais pas exhaustif, comme peut en attester Eric Desbos, mais aussi Eric Lafond, le seul à avoir été élu en 2008 avec l’étiquette Modem, et qui était également absent du raout de mardi soir.

Photo : DR

Publié le : mercredi 7 mars 2012, par Tony Truand

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite