publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Le 115 ne veut plus être « complices par notre silence »
Partager : 
Imprimer

200 personnes devant la préfecture

Le 115 ne veut plus être « complices par notre silence »

Un cri d’alarme lancé mercredi après-midi devant la Préfecture. Les professionnels de l’urgence sociale protestaient contre la remise à la rue de 500 personnes hébergées dans les centres d’accueil d’urgence. Le temps presse car la fermeture des centres est prévue à la fin du mois de mars. Pour palier le manque de structures, les organisations réclamaient la création de deux centres d’hébergement permanents.

Les professionnels de l’urgence sociale ainsi que nombre de familles hébergées dans les centres se sont rassemblées devant la préfecture. La manifestation, à l’appel d’une vingtaine de collectifs, associations et syndicats a eu lieu dans plusieurs autres villes de France, comme Paris, Lille, Bordeaux et Toulouse. A Lyon, environ 200 personnes réclamaient une refonte du système de la prise en charge saisonnière. « La loi prévoit que l’hébergement d’urgence doit avoir lieu toute l’année », ont souligné les organisateurs. « Or, à la fin du mois de mars, dans plusieurs grandes ville françaises, les centres vont fermer leurs portes. A Lyon, plus de 500 personnes faisant appel quotidiennement au 115 n’auront alors d’autres solutions que de dormir dehors. Nous ne voulons plus de cette logique qui consiste à recueillir les gens en hiver pour ensuite les remettre à la rue. »

Une délégation s’est rendu à la préfecture où elle a été reçue la chef du cabinet du préfet Jean-François Carenco. En attendant la réponse du préfet, les organisateurs appellent à un prochain rassemblement le 12 mars à 13h30 place Bellecour. Il concernera plus spécifiquement la fin de la trêve hivernale et la reprise des expulsions locatives.

Toutes les photos du rassemblement sont sur www.facebook.com/lyoninfo.

Photo : © Eve Renaudin

Publié le : jeudi 3 mars 2011, par Eve Renaudin

Réagir : 

 


Commenter :


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite