publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > Politique > Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va
Partager : 
Imprimer

Manifestation pour les retraites à Lyon

Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va

Après une conférence-débat mercredi soir à Decines, et le congrès de l’Association Internationale des Régions Francophones, qui venait de l’élire présidente, à Lyon, Ségolène Royal entendait bien profiter jeudi de la manifestation contre la réforme des retraites. Mise devant le fait accompli, la fédération PS du Rhône s’est débrouillée pour que l’ancienne candidate aux élections présidentielles de 2007 intègre le cortège. C’était sans compter la circulation lyonnaise qui a failli mettre à mal la belle séquence média.

Métro Garibaldi, la fédération PS du Rhône fait face à une délégation d’Europe écologie. Entre eux s’écoule le flot des manifestants venus en masse en ce jeudi ensoleillé. On sent un peu de fébrilité au sein des militants socialistes. Ségolène Royale est attendue en guest-star. Annoncée à 12h, puis 12h30. Le cortège s’égrène et voit sa fin arriver et toujours aucun signe de l’ex candidate au présidentielle de 2007. La fédération PS emboîte le pas aux écologistes pour ne pas rester en plan.

Françoise Degois, conseillère spéciale de Ségolène Royale, portable greffé à l’oreille indique enfin l’arrivée de la présidente de la Région Poitou-Charentes. Il est 12h57 quand sa Laguna noire, immatriculée 86, se gare enfin avenue Felix-Faure. Il faut attendre 3 minutes de plus pour que Ségolène Royal sorte de la voiture pour rejoindre au pas de charge le cours Gambetta et le reste de la manifestation. Un point presse improvisé s’organise rapidement au niveau de la place Aristide Briand, tandis que, 300 mètres plus loin, les équipes de nettoyages de la ville sont déjà à l’œuvre pour rouvrir le cours Gambetta à la circulation.

Manifestation au pas de charge

L’ancienne candidate et son cortège finissent par rejoindre le reste de la délégation du Parti socialiste. Jacky Darne, premier fédéral du Rhône, accueille Ségolène Royal et la place à côté de lui, en première ligne pour tenir la banderole. Très vite le staff de Ségolène Royal entreprend de réorganiser la ligne. Pour plus de dynamisme, on entoure l’ex candidate d’élue et de militante. Jacky Darne est relégué plus loin.

Le PS prend son temps et arrivé au pont de la Guillotière, le cortège est beaucoup moins dense. L’occasion rêvée pour une belle photo de groupe. Les photographes d’agences ont investi le plateau du camion du PS, qui précède les fantassins, pour avoir un point de vue d’ensemble. Un périmètre de sécurité est mis en place pour que la photo de famille ne soit pas troublée par aucun autre photographe. Ségolène, affiche son sourire légendaire, concentrée. Les photographes voulant se rapprocher pour faire des portraits sont écartés fermement. Le milieu du pont est franchi. Ségolène et son staff font demi-tour délaissant le reste de la délégation PS continuer tout seul. Royal n’ira pas à Bellecour, sa voiture l’attend au bout du pont, côté Guillotière. L’important a été fait. Les images sont dans la boîte, les sons enregistrés. Ségolène Royal a manifesté à Lyon contre la réforme des retraites. Une occasion en or de prendre un peu d’avance pour les primaires PS de2011.

Photos : © Stéphane Rabut

Publié le : jeudi 28 octobre 2010, par Stéphane Rabut

Réagir : 

Galerie photos (5 photos). Cliquez sur une image pour ouvrir le diaporama.



8 commentaires pour cet article


  • Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va 28 octobre 2010 à23:20, par Florian

    Disposer comme çà d’un chauffeur et surfer ainsi sur la crise...
    Y a pas un malaise là ?

  • mouais ca me choque pas plus que ca sa façon de faire. si elle doit faire de la com comme ca pour prendre la place de Sarkozy alors je l encourage. C est tout de même mieux que d extorquer des millions a une vieille milliardaire.

  • Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va 29 octobre 2010 à06:30, par toto cgt 06

    On a besoin de sègolène royal !

  • Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va 29 octobre 2010 à07:46, par filou

    excellent !

  • Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va 29 octobre 2010 à07:59, par Pf Léonce Folquin

    Ségolène Royal est une personne intelligente, cultivée, qui a une colonne vertébrale ( ENA). En plus, elle a du charme. En 2002, mal préparée, en plein divorce, avec beaucup moins de moyens financiers que N Sarkozy, avec une partie de PS contre elle, elle a fait 47% : pas mal, non ?

    Bien sur, elle fait peur à la bande au pouvoir, car elle peut cette fois battre Sarkozy ( Lors du duel télévisé de 2002, on a appris que Sarkozy avait du être sorti des toilettes, portable à l’oreille, ou il s’était enfermé !!!!! ).

    Donc, on comprend le ton toujours désagréable et acide de la presse de droite.

  • Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va 29 octobre 2010 à08:59, par liberté02

    Réélue avec 61% des voix en Poitou-Charentes sur une terre historiquement à droite. sauvetage des entreprises, 1er lycée Kyoto, 1ère région sur le plan photovoltaiques, plan jeunes, aucune augmentation d’impots en 6 ans. Prenez en de la graine à ’UMP parce que la compétence et l’efficacité vous ne connaissez pas !

    Le bilan désastreux de Sarkozy mois par mois : www.fairelejour.org/spip.php?article1629

  • Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va 29 octobre 2010 à14:03, par aiglemalin

    Ségolène n’était venue à Lyon que pour se faire élire présidente de l’AIRF. Elle a obligé Queyranne à s’effacer devant elle. Comme quoi il imagine qu’elle a encore un quelconque avenir comme présidente de la République et qu’il pourra ainsi redevenir ministre (eh oui, on en est là).
    Malheureusement, Ségo n’a plus d’avenir. Des millions de Français ont compris qui elle est vraiment et ne voteront plus jamais pour elle.
    Elle a connue un peu le même processus que Bayrou : une popularité qui enfle, qui enfle ... démesurément. Et puis, à force de parler, on montre aux Français qui on est vraiment et la baudruche dégongle.
    La seule qualité de Royal, c’est d’être prête à tout pour y arriver (y compris tuer père et mère).
    C’est nécessaire mais ce ne sera pas suffisant.

  • Ségolène Royal : un p’tit tour et puis s’en va 24 novembre 2010 à20:30, par EMILBIZOU

    Ségolène royal ce qu’en dit son oncle

    François Michel Gonnot, député de la 6ème circonscription vient de publier un nouvel article sur son blog : "Voici l’article que le général de brigade Pierre Royal a fait paraître dans son bulletin de promotion en mai " :

    " Suite aux nombreuses questions qui me sont posées quotidiennement concernant mes liens de parenté avec Ségolène Royal, je tiens à effectuer la mise au point suivante :
    > Ségolène Royal est ma nièce, fille de mon frère ainé Jacques, qui a terminé sa carrière militaire avec le grade de lieutenant-colonel dans l’artillerie de Marine. Si je ne partage en aucune façon ses options politiques, l’esprit démocratique me contraint à les supporter. Par contre, je ne puis admettre que, pour construire sa carrière politique, elle ait sali de façon outrageante la mémoire de son père.
    > Lors de la sortie de son livre « Le printemps des Grands-parents », titre très cocasse quand on saura qu’elle a été particulièrement odieuse avec mes parents (ses grands-parents) elle a accordé un certain nombre d’interviews d’où il ressortait qu’elle avait eu une enfance très dure du fait de son père, militaire rigide et borné qui la brimait

    Par contre, au moment de la guerre du Golfe, dans une interview du journal « La nouvelle République du Centre », elle disait son soutien aux soldats français, évoquant avec émotion le souvenir du départ de son père pour l’Algérie et sa mort au combat (en réalité, mon frère est mort d’un cancer en 1981) ! (...)

    En conséquence, je n’ai plus aucune relation avec cette jeune femme, résolument mythomane et j’ai honte de voir le nom de ma famille ainsi galvaudé par une personne qui est en train de mettre à sac sa région sur le compte de ses administrés....et ce sans payer l’ISF malgré son patrimoine bien garni.
    > ...Et Louis Mexandeau, ancien ministre socialiste, ainsi que nombreux de ses anciens collègues disent d’elle....« Ségolène Royal, c’est une inculture de taille encyclopédique, une sorte de trou noir de la science, une ignorance crasse, qui avoue même aujourd’hui en petit comité, qu’elle est bien heureuse de ne pas a avoir à gérer la crise actuelle ; mais surtout satisfaite d’engranger ce que le P.S. lui verse à titre d’indemnités personnelles pour l’ensemble de ses déplacements, et pas au nom de l’internationale socialiste dans le monde. »

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Parole de militant

De tous les combats, de Chevènement à Mélenchon

Fort d'un engagement riche en rebondissements, James Georges milite aujourd'hui pour la France insoumise et (...)
La suite
Parole de militant

Une enfant des Minguettes marche pour Macron

Cette Vénissianne de 43 ans a été choisie comme suppléante par le député sortant Yves Blein, alors qu'elle ne fait (...)
La suite
Parole de militant

« Ceux qui parlent trop ne font rien »

Adjoint à la mairie de Vénissieux, Abdelhak Fadly ne ménage pas ses forces dans cette campagne législative. Retour sur (...)
La suite
Après 37 ans de carrière politique

L'ancien sénateur communiste Guy Fischer est décédé

Infatigable défenseur des démunis, l'ancien sénateur communiste Guy Fischer s'est éteint samedi 1er novembre (...)
La suite
A partir du 1er janvier 2015

Qui est le Nouveau Rhône ?

Nous sommes le 1er janvier 2015. Si vous habitez Tarare, Villefranche ou Belleville, vous vous réveillez dans un (...)
La suite
La liste identitaire invalidée

Vénissieux : les municipales annulées

Dans un jugement communiqué ce mardi, le tribunal administratif de Lyon a décidé l'annulation des élections (...)
La suite
Rhône

Sénatoriales : l'UMP et le cumul des mandats grands gagnants

L'UMP a enregistré une nette victoire aux sénatoriales dans le Rhône. La liste emmenée par le maire d'Oullins (...)
La suite