publicité fleche bas
actualite
Retrouvez
Lyon Info sur :
logo-facebook logo-twitter rss
Accueil > La ville > Transport : La Région décroche un prêt pour son futur gros TER
Partager : 
Imprimer

200 millions d’euros

Transport : La Région décroche un prêt pour son futur gros TER

La Région Rhône-Alpes a signé ce vendredi un prêt de 200 millions d’euros auprès de la Banque européenne d’investissement pour l’acquisition du futur gros porteur TER à deux niveaux. Destiné aux axes Lyon-Saint-Etienne, Lyon-Ambérieu et Vienne-Villefranche sur Saône, il doit être livré à partir de 2014.

La modernisation des TER se poursuit. Ce vendredi, Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, et le vice-président de la Banque européenne d’investissement, Philippe de Fontaine Vive, ont signé un prêt de 200 millions d’euros pour l’achat de rames TER. Ce prêt est destiné à financer la moitié du coût de 40 rames électriques Regio 2N du constructeur Bombardier (photo). De 350 places assises, ce nouveau matériel est censé offrir un service de haute qualité aux usagers, en termes de confort, de sécurité et d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

« Ce prêt à taux réduit avec la Banque européenne d’investissement sur 30 ans est un acte fort pour la Région et pour l’emploi que cela génère, notamment en France », a estimé Jean-Jack Queyranne. L’usine du constructeur canadien Bombardier se trouve en effet à Crespin près de Valenciennes. Pour compléter le financement des 40 rames, Jean-Jack Queyranne compte sur l’aide du gouvernement afin d’obtenir de bonnes conditions de prêt.

Un trafic boosté

Ce nouveau TER permettra de faire face à l’augmentation du trafic sur les grands axes, évalué à +5% par an. Grâce au déploiement des Regio 2N sur les lignes les plus fréquentées, la SNCF pourra offrir 14 000 places assises supplémentaires. « D’ici fin 2015, 95% de la flotte TER sera modernisée », a rappelé Jack Queyranne. Les premières livraisons sont attendues en 2014 (9 rames), le reste d’ici fin 2015.

Photo : DR

Publié le : samedi 9 février 2013, par Xavier Thouvenot

Réagir : 

 


2 commentaires pour cet article


  • Question, pourquoi un TER financé par la région est exploité par la SNCF ? Il me semble que la loi impose pour une prestation de service public ; un appel d’offre obligatoire.
    Il est temps de s’affranchir du joug de la SNCF qui fait payer aux usagers et aux régions un surcout d’exploitation indu.
    En plus de faire payer le déficit de la retraite à 55 ans par les salariés du privé ;la SNCF fait payer aux élus locaux l’incompétence de leur gestion.
    Tout cela pour laisser à une frange de la société des privilèges qui ne sont plus de notre époque.

  • Hé bein c’est bien.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Travaux de 2017 à 2019

Perrache : rénovation à minima du pôle d'échanges

Dans un contexte de restriction budgétaire, le projet de rénovation de la gare de Perrache et du centre (...)
La suite
Quartier Part-Dieu

Garibaldi : la deuxième phase est lancée

Le réaménagement, déjà réalisé entre les rues Vauban et Bouchut, sera poussé, d'ici fin 2017, jusqu'à la rue (...)
La suite
Rhône

Un livre invite à la découverte de Villeurbanne

Le livre « Villeurbanne à la page » est l'œuvre de Bernard Jadot (texte) et Laurence Fischer (photos), deux (...)
La suite
Une mutation en profondeur

Comment rendre la Part-Dieu « plus agréable à vivre »

« Il faut penser Lyon comme une ville de demain plus agréable à vivre » a martelé Gérard Collomb, au cours d'une (...)
La suite
Guide

Découverte insolite de Lyon

De nombreuses découvertes insolites sont répertoriées dans un nouveau guide, rédigé par deux journalistes (...)
La suite
Le compte à rebours a commencé

Part-Dieu : B10 doit disparaitre

Sa démolition est désormais sur les rails pour libérer le parvis de la gare de toute construction et de l'ouvrir (...)
La suite
Rhône-Alpes

TER : 40 nouvelles rames pour offrir plus de places

La Région Rhône-Alpes vient de recevoir la première rame à deux étages nouvelle génération. Elle offre 20% de places en (...)
La suite